Dois-je payer les frais d'un bureau d'encaissement ?

J'ai reçu une facture d'un bureau d'encaissement, sur laquelle on exige des frais supplémentaires élevés. Dois-je payer cela?

La réponse en détail

Informations sur le sujet des frais de recouvrement

En principe, tu dois payer au moment où il a été convenu. Ton partenaire contractuel ne te peut demander de payer qu'à ce moment-là. Toutefois, à partir de ce moment, un bureau d'encaissement peut être mandatée. Toutefois, cela ne se produit généralement qu'après l'envoi d'un rappel.

Attention : un rappel n'est en fait pas nécessaire, si tu n'as pas payé à la date convenue, cela pourrait théoriquement être fait !

Selon la loi, un intérêt de 5 % est dû à partir de la défaillance (à partir du moment où tu dois payer), à moins que tu n'aies convenu d'un taux d'intérêt plus élevé. Il en va de même pour les frais de poursuite: ils ne sont dus que si tu les as acceptés, par exemple dans les conditions générales, et que leur montant y est précisé. Si, sans accord, les frais de retard de paiement exigés sont supérieurs au taux d'intérêt de 5 %, le créancier (celui qui vous réclame l'argent) doit prouver comment ces frais lui ont été occasionnés. C'est souvent trop difficile. Il ne faut pas non plus y ajouter les frais des d'un bureau d'encaissement.

Des autres coûts imaginaires tels que les "coûts de conseil juridique", les "coûts de clientèle", etc. ne doivent pas être facturés. Si, toutefois, tu as été poursuivi à juste titre et que des frais de recouvrement sont apparus, ceux-ci peuvent également être réclamés par le bureau d'encaissement. Il est important de ne pas se laisser intimider, car c'est la tactique des des bureaux d'encaissement. Ne te laisse pas mettre sous pression et laisse un professionnel examiner la facture avant de la payer, même si tu es menacé de recouvrement.