Directives anticipées du patient: comment faire respecter ses volontés

Qu’entend-on par directives anticipées, quand sont-elles utilisées et comment les rédiger? Notre modèle t’indique la marche à suivre.

La réponse en détail

Informations concernant la rédaction de directives anticipées

Tu souhaites décider dès aujourd’hui si, dans l’éventualité d’un accident ou d’une maladie grave, des actes médicaux devront être effectués pour te maintenir en vie? En plus d’ôter un poids à tes proches, tu t’assures ainsi qu’en cas d’urgence, tes volontés seront respectées.

Les directives anticipées te permettent de désigner un tiers qui, par exemple en cas d’accident grave, décidera des mesures médicales à prendre. En plus de choisir une personne de confiance, tu peux aussi indiquer les actes médicaux auxquels tu ne consens pas (p. ex. le coma artificiel). Le personnel médical doit discuter au préalable des interventions avec la personne de confiance (à condition d’en avoir le temps) et s’abstenir de recourir à certains traitements définis avec précision dans les directives anticipées.

Pour être valables, les directives anticipées doivent être datées et signées de la main de leur auteur. Elles peuvent être déposées auprès de la Croix-Rouge suisse, de la Ligue contre le cancer ou de Pro Senectute: en cas d’urgence, elles seront ainsi disponibles rapidement. Les directives anticipées peuvent être révoquées ou modifiées à tout moment, sous réserve d’appliquer les mêmes prescriptions de forme (forme écrite et signature manuscrite).

Tu trouveras ici nos modèles de directives anticipées ainsi que des informations complémentaires sur la situation juridique.

Documents importants
Repères juridiques
Directive anticipée
Directive anticipée abregée