Obtenez maintenant un conseil juridique (seulement clients privés) pour particulier à moitié prix grâce au code de bon "MYRIGHT50".

Avertissement en cas d’avis tardif d’incapacité de travail

Une collaboratrice ou un collaborateur ne t’annonce pas immédiatement son incapacité de travail? MyRight t’explique ce que tu peux faire.

La réponse en détail

Conseils pour un avertissement en cas d’avis tardif d’incapacité de travail

Une personne employée est légalement tenue d’informer immédiatement son employeur, avant le début de la journée de travail, en cas d’incapacité de travail par suite de maladie ou d’accident. Si elle n’est pas en mesure de le faire personnellement, elle doit faire en sorte qu’une tierce personne (parent ou ami, p. ex.) avertisse l’employeur. Cette obligation d’information a pour but de permettre à l’employeur de faire face à l’absence de la personne employée. Il en est de même lorsque l’incapacité de travail est prolongée. Pour ce qui est du contenu, il suffit que la personne indique pourquoi elle est en incapacité de travail et, si possible, pendant combien de temps elle le restera. Elle n’est pas tenue de communiquer dans le détail la nature de sa maladie, à moins que l’employeur n’ait besoin de le savoir pour des raisons liées à la gestion de l’entreprise.

Si ta collaboratrice ou ton collaborateur ne te prévient pas, tu peux lui adresser un avertissement écrit. Aide-toi pour cela de notre modèle de lettre.

Documents importants
Avis tardif incapacite travail